Présentation de la Fontaine aux Religions à Grain de sel, communauté spirituelle du Picoulet

Le 22 septembre 2022, Jean Carassus, membre du bureau de l’association, a présenté la Fontaine aux Religions à Grain de sel, communauté spirituelle du Picoulet, liée à la Mission Populaire Evangélique de France.

Cette communauté est depuis peu animée par Aina Brudey, étudiante en mastère à la Faculté de théologie protestante de Paris, qui notamment forme les pasteur(e)s de l’Eglise protestante unie de France. A la suite du départ de Grace Gatibaru, pasteure, dans le 15ème arrondissement, Aina devient membre du bureau de la Fontaine aux Religions, représentante de la religion protestante.

Une douzaine de personnes, protestantes, catholiques, humanistes, le plus souvent bénévoles au Picoulet, centre social situé rue de la Fontaine au Roi dans le 11ème arrondissement, participaient à l’échange.

Depuis une vingtaine d’années, la Fontaine aux Religions pratique le dialogue et l’action interreligieuse et interconvictionnelle dans l’Est parisien par des moyens diversifiés : marches interreligieuses, débats co-animés par un religieux et un scientifique, soirées de recueillement et de débat, partenariat avec la Maison des Métallos, buffets conviviaux, méditations interspirituelles…

La discussion nous a emmené(e)s dans des débats théologiques inattendus, notamment Saint Paul était-il stoïcien ? Saint Paul a reçu une éducation judaïque et une formation hellénique. C’est sans doute une imprudence de parler de Saint Paul et du stoïcisme. Cependant, la lecture des «  Actes et Épîtres »  confirme cette impression.

L’échange a en particulier porté sur le dialogue entre les religions mais aussi sur le dialogue avec les humanistes et les « républicains » dans le cadre de la laïcité.

Discussion très intéressante !

Réseaux sociaux

    15 et 16 mai 2022 Journée Internationale pour le Vivre Ensemble en Paix

    En 2017, l’ONU a décidé de créer un Journée Internationale pour le Vivre Ensemble en Paix. Dans ce cadre, la CINPA, Coordination Interconvictionnelle du Grand Paris, dont fait partie la Fontaine aux Religions, au côté d’une douzaine d’associations franciliennes, a organisé une marche dans Paris le dimanche 15 mai.

    Cette marche, partie du Panthéon, a fait le lien avec la Grande mosquée de Paris, le Séminaire israélite de France, l’Institut du Monde Arabe (IMA), devant lequel Jack Lang, le président de l’IMA, a salué les marcheurs, pour terminer à l’église Saint Sulpice.

    Les stations étaient ponctuées de chants et danses arabes, juives, chrétiennes, sans oublier l’incontournable Les copains d’abord de l’humaniste anarchiste non croyant Georges Brassens.

    Jack Lang, président de l’Institut du Monde Arabe vient saluer les marcheurs

    Pour lire la présentation de la marche dans un article de Témoignage Chrétien par Laurent Grzybowski, président de la CINPA, cliquez ICI.

    Pour lire l’intéressant compte-rendu de la marche par le journal Le Monde, cliquez .

    Comme le chante Grand Corps Malade, repris dans les enregistrements de la marche : C’est la danse de demain quelque peu utopiste, Mais cette époque a besoin d’espoir, Soyons un peu rêveur.

    Le lendemain, la CINPA et Culture Espérance Roquette organisaient une ciné-rencontre autour du film Nous tous à l’église Notre Dame d’Espérance, rue de la Roquette.

    Le film indique que, face à la montée des populismes nationalistes et intolérants, le vivre ensemble est possible, comme le montrent plusieurs expériences concrètes, notamment en Bosnie Herzégovine, au Liban, aux Etats-Unis, en Indonésie…

    Bande annonce du film suivie du film: https://www.youtube.com/watch?v=HDdfdNggv2Y

    Père Antoine Guggenheim, curé de Notre Dame d’Espérance
    Réseaux sociaux

      8 mai 2022 Buffet pour la fin du Ramadan

      Cheikh Achour nous a accueillis devant la mosquée Omar rue Jean Pierre Timbaud. Ce fut l’occasion de prises de parole de représentants de différentes religions et convictions.

      Cheikh Achour
      Serge Benhaïm président de la synagogue Abravanel
      Grace Gatibaru pasteure au Picoulet
      Père Bernard Maës, curé de Saint Joseph des Nations
      Vénérable Elisabeth Drukier, directrice du centre bouddhiste Kalachakra

      Puis de nombreux échanges ont eu lieu autour des délicieux gâteaux confectionnés par des fidèles de la mosquée.

      Réseaux sociaux

        1er mai 2022 : S’asseoir ensemble « Le renouveau » en vidéo

        La 6ème édition de « S’asseoir ensemble », méditation interspirituelle dans l’Est parisien, a été organisée le 1er mai 2022 par le Centre Kalachakra et la Fontaine aux Religions, sur le thème du « Renouveau ».

        Revivez l’évènement  grâce à une première vidéo qui porte sur les différentes séquences de la méditation et à une seconde vidéo qui concerne la discussion qui a suivi.

        Première vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=ukrFXpjvDvk , dont le temps se décompose comme suit :

        Mot de bienvenue par Vénérable Elisabeth

        2 mn 10 s Présentation de la Fontaine aux Religions par Jean Carassus

        5 mn 3 s Franck Isnard Méditation pleine conscience non religieuse

        17 mn 10 s Intermède musical par Albane Beugnon. Désolé Albane, à nouveau le rendu de tes beaux intermèdes (Bach, Bizet, Reinecke, Mozart, Vivaldi) est techniquement mauvais

        19 mn 10 s Vénérable Elisabeth Méditation bouddhiste

        28 mn 28 s Père Bernard Maës Méditation catholique

        43 mn 20 s Abdelkader Al Andalussy Oukrid Méditation musulmane

        1 h 05 mn 10 s Grace Gatibaru Méditation protestante

        1 h 20 mn 00 s Intervention de Cheikh Achour, Iman de la mosquée Omar

        1h 26 mn 10 s Organisation de la discussion en trois groupes d’échanges

        Deuxième vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=y__1au4VflA

        Discussion et rendu des groupes d’échanges

        Réseaux sociaux

          2 décembre 2021 Présidence de La Fontaine aux Religions : Patrice Obert passe la main à Brigitte Noble

          Lors de l’assemblée générale annuelle de La Fontaine aux Religions, qui a eu lieu le 2 décembre au Picoulet, Patrice Obert rappelle que beaucoup a été fait depuis près de 20 ans (les marches, les conférences, les partenariats, la volonté de monter un groupe de jeunes, le site internet, les méditations inter spirituelles) mais que beaucoup reste à faire. Il indique que, désormais retraité installé principalement en Bretagne, il souhaite passer la main et se réjouit de la candidature de Brigitte Noble, membre du bureau.

          Brigitte Noble souhaite placer son action dans la continuité de ce qui a été fait, maintenir l’indépendance de La Fontaine, augmenter le nombre d’adhérents en ciblant particulièrement les 40/60 ans, insister sur la dimension universelle de l’accueil de toutes les confessions et philosophies, sur l’égalité entre les femmes et les hommes.

          Le rapport moral, présenté par Patrice Obert, et le rapport financier, présenté par Jean Carassus, trésorier, sont adoptés à l’unanimité. Brigitte Noble est élue nouvelle présidente à l’unanimité.

          La Fontaine aux Religions décide également d’adhérer à la CINPA, Coordination interreligieuse et interconvictionnelle du Grand Paris, dont Patrice Obert, Grace Gatibaru et Jean Carassus sont membres du Conseil d’administration depuis le 27 octobre 2021.

          Le plan d’action 2022 de l’association prévoit notamment, la participation le 6 février, avec la CINPA, à trois ateliers de Ensemble avec Marie, rassemblement chrétien musulman organisé à Saint Sulpice ; le 1er mai et le 11 novembre, deux méditations inter spirituelles ; autour du 11 mai, la fin du Ramadan à la mosquée Omar ; mi-mai, la participation à la marche organisée par la CINPA à l’occasion de la journée internationale de l’ONU du Vivre ensemble dans la paix ; en septembre, la participation aux Forums des associations des 10ème et 11ème arrondissements ; le 27 novembre, un partenariat avec le salon du livre Ecritures et spiritualités.

          Pour accéder au compte rendu de l’assemblée, cliquez ICI

          .

          Réseaux sociaux

            1er décembre 2021 : Que faut-il dire aux Hommes ? ou l’interspirituel au théâtre

            Nous sommes allés voir sur scène Grace Gatibaru, pasteure, membre du bureau de La Fontaine aux Religions, et six autres comédien(ne)s au Théâtre Malakoff Scène Nationale, dans la pièce Que faut-il dire aux hommes ? créée et mise en scène par Didier Ruiz.

            Plusieurs spiritualités s’y expriment, catholique, protestante, juive, musulmane, chamaniste.

            Pour une présentation vidéo de la pièce: https://vimeo.com/504295399 (mettre en plein écran)

            C’est une grande réussite, à la fois profonde et émouvante. L’implication personnelle des comédien(ne)s et le travail de « parole accompagnée » de Didier Ruiz se traduisent par une œuvre d’art qui interpelle le spectateur dans son intimité.

            Les croyants sont concernés. Celles et ceux qui expriment leur foi sur scène continuent à se poser des questions. Les non croyants sont aussi concernés. Qui ne s’intéresse pas à la question du sens de la vie ?

            Réseaux sociaux

              11 novembre 2021 « Le souffle » 5ème édition de « S’asseoir ensemble », à revivre en vidéo.

              Le centre bouddhiste Kalachakra et la Fontaine aux Religions ont organisé le 11 novembre la 5ème édition de « S’asseoir ensemble », séquence de méditations inter spirituelle, désormais très appréciée dans le quartier. Le thème était cette fois-ci « Le souffle ».

              Six spiritualités se sont exprimées : humaniste, protestante, bouddhiste, musulmane, juive, catholique.

              Revivez l’évènement, qui a rassemblé une cinquantaine de personnes (une quarantaine en présentiel au centre Kalachakra, une douzaine en visio-conférence) avec ce lien vidéo :

              Le déroulé est le suivant :

              Mot de bienvenue, Vénérable Elisabeth Drukier, moniale bouddhiste, directrice du centre Kalachakra

              2 mn 10 s : présentation de la Fontaine aux Religions, Jean Carassus

              6 mn : Isabelle Rambaud-Carassus, humaniste,

              16 mn 25 s : intermède musical par Albane Beugnon, flutiste. Désolé Albane, l’enregistrement des intermèdes musicaux est défecteux.

              17 mn 50 s : Grace Gatibaru, pasteure protestante,

              29 mn 20 s :  intermède musical

              30 mn 40 s : Vénérable Elisabeth Drukier,

              45 mn : intermède musical

              46 mn 25 s : Abdelkader Al Andalussy Oukrid, enseignant musulman,

              1 h 5 mn : intermède musical

              1 h 6 mn, 40 s : Serge Benhaïm, président de la synagogue Abravanel,

              1 h 30 mn : intermède musical

              1 h 31 mn 12 s : Brigitte Noble, membre du bureau de La Fontaine aux Religions, catholique,

              1 h 42 mn 50 s : intermède musical

              1h 44 mn : discussion

              2 h 31 mn 32 s : fin de l’évènement.

              Réseaux sociaux

                16 mai 2021 Marche pour la Journée internationale du vivre ensemble en paix

                Ce jour-là, la CINPA, Coordination Interconvictionnelle du Grand Paris, soutenue par une quinzaine d’associations interreligieuses et interconvictionnelles, dont la Fontaine aux Religions, a appelé à une marche dans Paris à l’occasion de la Journée internationale du vivre ensemble en paix décidée par l’ONU.

                Pour lire le communiqué appelant à la marche, cliquez ICI

                Partie du Panthéon, la marche a mobilisé environ 200 personnes de croyances et de sensibilités très différentes, chrétiens, musulmans, juifs, bouddhistes, athées, agnostiques … jusqu’à Saint Sulpice.

                Pour une première initiative, de plus dans le contexte de la pandémie, l’événement a été une réussite.

                A reproduire et à amplifier l’année prochaine !

                Réseaux sociaux